Ce n’est pas parce que l’on est enceinte que l’on doit demeurer inactive sur le plan physique. Pour autant bien évidemment, il n’est pas question de se livrer durant la grossesse à n’importe quel sport...

Les activités sportives préconisées entre toutes sont la marche et la natation.

- La marche parce qu’elle peut être pratiquée, y compris par les moins sportives, pendant toute la grossesse.

- La natation parce qu’elle est très relaxante, accroît les capacités cardiaques et ne s’accompagne pas de l’apparition de douleurs articulaires. Chez la femme enceinte, la natation est salutaire tout au long de la grossesse, mais au cours des derniers mois s'y ajoute l'avantage psychologique de donner une impression de légèreté, alors que le future bébé devient lourd et prend beaucoup de place.

Une bonne façon de terminer une séance de natation est de se relaxer un moment en se contentant de flotter, ce qui en soi participe à la préparation de l'accouchement. Une certaine école de pensée déclare que la natation est aussi agréable à l'enfant de naître qu'à la mère, et dans plusieurs cours on préconise un léger massage abdominal que s'administrent elles-mêmes les futures mamans.

La relaxine, hormone sécrétée au début de la grossesse et qui provoque le relâchement des ligaments afin de ménager de l'espace pour le bébé, demeure dans l'organisme jusqu'à plus de cinq mois après la naissance. Les articulations et les ligaments restent fragiles pendant cette période, aussi vaut-il mieux éviter les exercices à hauts risques, mais la natation est ensuite un excellent moyen de récupérer sa ligne.

De plus, la natation durant la grossesse réduirait les risques d’accouchement prématuré, selon une étude danoise...

BC4095_001 Moi, perso, même si je pratique la marche de temps à autre, j'ai choisi la natation, que je pratiquais déjà avant ma grossesse et en partie grâce à laquelle j'ai perdu 10 kgs en vue de mon mariage (si ça vous intéresse je vous raconterai comment j'ai réussi cet exploit en 8 mois et sans faire de régime!).

Donc, ce midi comme tous les jeudis midi ou comme tous les lundis soirs, je me suis rendue à la piscine de ma ville pour faire mes longueurs... Au compteur, et je ne suis pas peu fière, 1 km de nage alternant crawl/dos crawlé et brasse coulée, sachant que j'ai laissé tomber le papillon et les ondulations, un peu trop violents pour mon état (ce qui n'est pas pr me déplaire étant donné la technicité de cette nage) en 30 mn seulement, alors qu'en temps normal je m'exécute en 25 petites minutes...

BC4098_001 Puis je m'arrête 5 mn histoire de reprendre mon souffle et décoller les lunettes qui me laissent une magnifique trace lacérée mais néanmoins obligatoire si je veux que ça tienne bien sur le visage, et reprends pour 300 mètres d'étirement sur le dos...

c'est à chaque fois le bonheur total! D'abord parce que le poids de son corps est porté par l'eau, et puis parce que cet élément procure bien être et relaxation.

Attention néanmoins, la natation est un des sports qui fait perdre le plus d'eau, ce dont on ne se rend pas compte, il faut donc bien s'hydrater après l'effort... Il est également bon de savoir qu'être simplement dans l'eau a pour effet de stimuler la fonction rénale à 700%, raison pour laquelle on a toujours besoin d'uriner dès que l'on sort de la piscine, et encore plus dans notre état !